Un commentaire

  1. Augusto Zanella dit

    Je ne sais pas. On dit que le cordonnier est toujours mal chaussé. C’est plutôt un bon signe. Dieu n’a pas vraiment besoin de nos pensées. Le problème est que nous pensons trop à nous-mêmes en tant que personne particulière, le « single » des anglais. En Français ça donne « cinglé », ;-). Et effectivement une personne qui vit seule et reste seule, qui ne vit pas dans la communauté qui l’entoure, qui s’isole trop, devient folle petit à petit, ou fous. Nos vies ont un sens uniquement en tant qu’actions sociales. Dieu est probablement la Société, l’Ensemble. Si nous pensons à nous en tant que « grain » d’un tout, nous pensons à Dieu, et nous nous sauvons de la folie et serons heureux.
    Enfin, il me semble. Bon dimanche, Augusto.

Répondre à Augusto Zanella Annuler la réponse.